Les travaux de la 38ème session ordinaire du Conseil d’administration de l’Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme (EAMAU) sont clos le vendredi 19 mars 2021 à Lomé au siège de l’institution avec la réunion du Conseil des ministres de l’EAMAU qui s’est tenue en présentiel et par visioconférence. La rencontre fait suit à celle des experts tenue les 17 et 18 mars 2021.

La session des ministres a été marquée par la réunion à huit clos qui a statué sur l’adoption du rapport du comité des experts sous réserve d’annexer des amendements, des projets de résolutions, des décisions et recommandations sur entre autres le lieu du prochain Conseil d’administration et la désignation du nouveau Président du Conseil d’administration.

A l’issue de la réunion du Conseil des ministres, la présidence du Conseil d’administration de l’EAMAU a été confiée au Burkina Faso, en la personne du professeur Alkassoum MAÏGA, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation du Burkina Faso. La prochaine session est prévue pour novembre 2021 au Burkina Faso.

Le conseil a, entre autres, adopté le rapport d’activités du directeur général de l’EAMAU pour l’exercice 2019, le budget de l’exercice 2021 équilibré en recettes et en dépenses à 1 941 560 967 francs CFA, et approuver le recrutement de nouveaux enseignants.

Ce budget conséquent selon les organisateurs devrait permettre à l’EAMAU de faire face aux nombreux défis qui l’attendent. 

Le professeur Ihou WATEBA, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche du Togo, vice président de l’EAMAU, a remercié son homologue du Bénin professeur Eléonore YAYI LADEKAN, président sortant de l’institution, pour son déplacement sur Lomé pour présider personnellement la séance, et son investissement durant son mandat pour l’éclosion et le développement de l’institution.

Il a n’a pas manqué de signifier les défis de modernisation qui attende l’institution, notamment la ville de demain en matière de la gestion urbaine et œuvres sociales. Il s’agit de trouver des pistes de solutions pour le développement des différents pays membres de l’institution et de l’Afrique en générale.

Le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique du Bénin, Mme Eléonore YAYI LADEKAN, Président sortant du Conseil d’Administration (PCA) de l’EAMAU, a salué les dévouements des ministres et experts qui œuvrent pour mettre l’institution au service de la communauté des 14 pays membres.

Selon le PCA sortant, la session s’est voulue un cadre pour « entériner les progrès accomplis ensemble et celle qui ouvre de nouvelles perspectives à l’organisation commune ».

L’Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme (EAMAU) a formé depuis 1976 à 2020, 1524 cadres de haut niveau pour accompagner les pays face au phénomène de l’urbanisation du continent. Le taux d’insertion de l’école est remarquable dans ce sens que 95% des diplômés sont utilisés en cabinet et dans l’administration, et 5% seulement dans les autres secteurs.