Un atelier d’élaboration des normes harmonisées de compétences professionnelles pour le métier d’éleveur de volailles pour le Ghana, le Nigéria et le Togo  est organisé le mardi 16 mars 2021 à Lomé par le Ministère délégué chargé de l’Enseignement Technique et de l’Artisanat.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre du processus de reconnaissance et d’harmonisation des normes de compétences entre ces trois (03) pays, et rentre dans le cadre du projet ‘’Appui à la libre circulation des personnes et à la migration en Afrique de l’Ouest’’ avec l’accompagnement de l’Organisation Internationale du Travail (OIT).

Pendant cinq (05) jours les participants  venus de trois secteurs à savoir  l’agriculture, l’élevage et la culture  vont  élaborer le référentiel des activités professionnelles, faire une description générale de la qualification et de décrire les unités de compétence.

Au cours de ce rendez-vous, le Togo va travailler sur l’élevage de volaille, le Ghana sur la plomberie et le Nigéria sur la maçonnerie.

Il sera question de la comparaison des normes professionnelles nationales aux autres, l’alignement et le nivellement des documents élaborés, la vérification des modalités d’évaluation et de certification ; et la rédaction du profil des travailleurs qualifiés migrants.

Dans son allocution monsieur KOKOU  Eké HODIN, Ministre  délégué chargé de l’Enseignement Technique et de l’Artisanat  a indiqué que la plupart des migrants qui travaillent dans le secteur informel  sont  souvent peu instruits et peu qualifiés. Selon lui, le projet va contribuer à une réponse aux multiples problèmes que rencontrent les populations en migration pour diverses raisons.

Pour rappel ce projet est financé par l’UE et la CEDEAO, et du projet « SKILL-UP » financé par le gouvernement de la Norvège.