Le document provisoire du Plan stratégique 2022-2025 de l’Ecole Nationale de l’Administration (ENA) Togo a fait l’objet d’un atelier de validation le lundi 15 mars 2021 à Lomé. Une vingtaine de participants ont revisité, analysé et fait des propositions d’amélioration pour ledit plan en vue de son adoption définitive par l’école.

Le Plan stratégique 2022-2025 de l’Ecole Nationale de l’Administration (ENA) Togo est un document d’une cinquantaine de pages qui retrace des manquements aux niveaux institutionnel, juridique, technique, pratiques pédagogiques, ressources humaines et équipements ; tout en apportant des solutions idoines pour la réalisation des missions de l’ENA vu les défis de l’heure. 

Selon M. Dabitora Koumantiga, directeur technique du cabinet Centre de Recherche et Ingénierie en Gestion de l’Environnement et du Territoire Consulting et Service (CRIGET-CS) chargé d’élaboration de ce document, l’enquête a mis en évidence la faible performance d’administration avec en corollaire des insuffisances techniques et humaines avérées en matière de gestion administrative pour assurer avec satisfaction le service public au citoyen ; d’où une réorganisation de l’ENA et le renforcement de ses capacités institutionnelles est un impératif afin d’adapter les formations aux besoins actuels en termes de compétences dans les administrations publiques.

Ce document une fois validé va constituer un outil stratégique pour l’école qui contribue énormément dans la formation des cadres de l’administration publique togolaise et de la sous-région ouest africaine. 

Pour cela il propose sa mise en œuvre sur trois (03) axes prioritaires d’ici 2022-2025, notamment le renforcement de la gouvernance de l’ENA, l’amélioration de pratiques pédagogiques liées aux unités d’enseignements, et la recherche de partenariat et prestations de services.  

Le projet a reçu le soutien technique et financier de la GIZ.

Les travaux ont été ouverts par le Professeur Kpodar Adama, directeur général de l’ENA Togo.