La journée internationale de la femme est célébrée en différé par la  Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH)  le jeudi 11  mars 2021 à Lomé.

Cette rencontre est organisée à l’intention des femmes syndicalistes et du personnel féminin de la Commission.

Le thème international  retenu  cette année est : «Leadership féminin : pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19».

Il a été question d’amener ces femmes à s’approprier le concept de leadership féministe, autre fois incarné par les femmes ‘’Nana-Benz’’ du Togo.

Au cours de cette activité les participants ont eu à échanger sur trois  sous-thèmes tels que  « Quel leadership féminin pour un monde de la Covid-19 » ; « Leadership féminin et engagement citoyen » et « Leadership féminin : parcours d’une femme leader ».

La célébration de cette journée de la femme se présente comme le moment idéal pour marquer un arrêt afin de dresser le bilan des progrès réalisés, d’identifier les difficultés auxquelles les femmes font face et de se pencher sur les dispositions à prendre pour améliorer leurs conditions d’existence.

Pour madame Christine MENSAH  ATOHEM, membre de la CNDH, présentatrice  du sous thème 2  « Leadership féminin et engagement citoyen » ;  les femmes doivent être beaucoup plus engagées dans la lutte de la promotion féminine afin de passer de l’étape de la revendication  à celle de l’accès du contrôle des ressources dans tous les secteurs.  

A travers cette manifestation, madame Nakpa POLO, présidente de la CNDH a félicité le Chef de l’Etat pour ses actions fortes favorisant la participation effective des femmes aux hautes instances décisionnelles et leur présence dans le monde des affaires, aujourd’hui saluée par la Banque Mondiale.

Madame la présidente de l’institution n’a pas manqué de souligner que les femmes sont en première ligne face à la crise de la ;Covid-19, en  tant que professionnelles de santé, pourvoyeuses de soins, innovatrices, organisatrices communautaires et pour ,certaines en tant que dirigeantes nationales figurant parmi les leaders les plus exemplaires et les plus efficaces dans la lutte contre la pandémie.

Pour finir la présidente a exhorté les femmes syndicalistes à plus d’engagement et de dévouement au sein de leurs organisations et à accéder à la tête de leurs syndicats respectifs.