Un atelier d’échanges et de sensibilisation des cadres de l’Institut National des Statistiques et d’étude Economique et Développement (INSEED Togo) sur le handicap et les outils du Washington group sur les incapacités se tient les 10 et 11 mars 2021 à Lomé.

C’est une initiative de la Fédération togolaise des associations des personnes handicapées (FETAPH-Togo) en collaboration avec l’INSEED, dont les travaux ont été ouverts le mercredi 10 mars à Lomé par Monsieur Wasiyou KARIMU, directeur des personnes handicapées au ministère de l’action sociale du Togo.

Le projet «recensement général de la population au Togo, ne laissez personne de côté» lancé il y a trois (03) mois a pour objectif de contribuer à un recensement inclusif de la population et du logement au Togo.

Il vise à assurer la disponibilité de données désagrégées et fiables sur le handicap et les personnes handicapées au Togo d’ici 2022, et fait suite au constat par lequel le dernier recensement  de la population au Togo (2010) donne 1,6% (environ 100.000) personnes handicapées sur les 6.191.155 de la population et habitats recensées au Togo.

Un chiffre selon les organisations internationales et la FETAPH, en dessous de la réalité (15 %). Il faut donc aller à une collaboration entre la fédération et l’INSEED pour corriger les données au prochain recensement au Togo.  

L’atelier vise à travailler avec l’INSEED et mettre un document à disposition sur l’outil le ‘Washington group’ en renforçant les capacités des cadres et techniciens de l’institut pour que le processus du recensement annoncé prenne en compte les préoccupations du handicap au Togo pour la mise en œuvre plus facile des programmes et projets en leur faveur, a indiqué Foffi N’KEKPO directeur du programme par intérim à la FETAPH.

L’INSEED par les voix de son secrétaire général, Tchiou ANIMAOU, présent à l’ouverture de l’atelier, se dit engagé à prendre en compte les recommandations liées à la thématique du handicape  pour permettre à la FETAPH de réaliser ses projets et programmes pour l’amélioration des conditions de vie de ces personnes. Selon lui le Cinquième recensement des populations et des habitats au Togo se tiendra d’ici 2022.

Le Togo en mars 2011 a ratifié la convention internationale sur la personne handicapée.  

Le concept ‘Washington group’ prend en compte entre autres questionnaires Qu’est ce que le handicap; c’est quoi le recensement inclusif, pourquoi et comment ? et Les questions de ‘Washington group’ sur la collecte de données. Ces questions constituent les différents modules de communication durant les deux jours de l’atelier.