Un atelier de formation sur la gestion sûre et sécurisée des stocks d’armes et munitions au Togo est organisé  le mardi 09 mars 2021 à Adétikopé dans la préfecture d’Agoènyivé par la Commission Nationale de Lutte Contre la Prolifération, la Circulation et le Trafic des Armes Légères et de petits calibres (CNLPAL).

Cette rencontre de trois jours a réuni les armuriers de trois régions à savoir la région de grand Lomé, maritime, des plateaux et environ 50 participants en présence du préfet d’Agoènyivé, le Colonel Hadabalo AWATE et le représentant du ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Colonel DJATO Taassounti, chef d’Etat-major de l’Armée de l’Air.

La présente réunion s’inscrit dans le but de mieux gérer  les stocks d’armes et de munitions pour permettre d’éviter des vols, des détournements, l’auto-allumage des stocks dû parfois  au vieillissement des munitions  et à l’état vétuste  des lieux  de stockage.

Cette  présente formation  vise à renforcer la sûreté et la sécurisation des stocks d’armes et munitions.

Au cours de cette rencontre, les nouvelles techniques de gestion de stocks d’armes et de munitions seront inculquées aux agents. Il s’agit aussi  d’augmenter leur degré de responsabilité en matière de la gestion sûre et sécurisée des stocks.

Se fondant sur les profils des auditeurs désignés pour la circonstance, le vice-président monsieur BOURAIMA Inoussa demeure convaincu  qu’au terme de cette session de formation, les récipiendaires sortiront pétris de bonnes pratiques  qui contribueront à améliorer la sécurité physique et la gestion des stocks d’armes et de munitions au Togo.

Au sortir de cette réunion, le processus de prévention des risques liés à la gestion des stocks d’armes et de munitions sera assimilé par les participants.

La tenue de cet atelier a été rendu possible grâce au soutien financier du Fonds Spécial d’Affection Volontaire (VTF), un groupe  d’appui à la mise en œuvre et à l’universalisation du Traité sur  le Commerce du Traité  des Armes (TCA), institué par les Etats parties.