La Caisse Nationale de Sécurité Sociale  (CNSS) a lancé le projet d’appui á l’extension de la sécurité sociale aux acteurs de l’économie informelle le jeudi 25 février 2021 à Lomé.

Ce projet, initié par la CNSS et financé par l’Union Européenne (UE), touche les travailleurs indépendants, et les acteurs intervenants dans le secteur du culte. Ce nouveau mécanisme  de protection vise à  accélérer le processus d’extension du régime de sécurité sociale aux travailleurs de l’économie informelle.

Pour monsieur Sergio MARINELLI,  chargé des affaires  de l’UE, les exigences  de la pandémie  de covid-19, demandent plus de garanties de protection sociale nécessaires à la  résilience aux risques sociaux et aux chocs économiques.

L’économie informelle compte 85,5% d’unités sur 119.318 entreprises aujourd’hui au Togo. Environs  3,34 millions  de travailleurs de l’économie  informelle dont 52,7% de femme vont bénéficier de cette  extension de la couverture sociale.

Le ministre  de la fonction publique, Gilbert Bawara,  a quant à lui rassuré, les partenaires techniques et financiers de la volonté du gouvernement  d’assurer  les services  de bases  aux populations.             

La directrice  générale  de la caisse nationale de sécurité sociale Ingrid AWADE  a salué la priorité que le gouvernement accorde á la protection sociale. Ce programme d’extension s’inscrit dans  la promotion  du travail décent  signé entre  le gouvernement togolais et le bureau international du travail  pour la période  2019-2022.