La chambre des partis politiques au Togo ne cesse de se diversifier. L’Union panafricaine pour la démocratie et le développement (UPDC) vient d’être portée sur les fonds baptismaux. C’est à l’issue du congrès constitutif de ce jeune parti tenu le samedi 20 février 2021 à Lomé.

D’une seule voix autour des visions telles que promouvoir la paix et le développement en République Togolaise, en Afrique et partout dans le monde ; les membres de l’UPDC ont à ce congrès passé en lecture les différents textes qui régissent leur regroupement et ceci en accord avec la charte des partis politiques au Togo.

Les congressistes ont ensuite procédé à l’adoption des statuts et règlement intérieur, avant d’élire un bureau national qui va diriger le parti.

Le bureau national élu pour un mandat de cinq (05) ans renouvelable une seule fois, est composé de vingt huit (28) membres présidé par le docteur Komlan APLA, président national de l’UPDC. 

Le président élu a invité les membres à cultiver les principes de l’Union, du Panafricanisme, de la Démocratie et du Changement, une des conditions pour impacter l’extérieur avec les nouvelles visions apportées par sa formation politique.

Le parti compte travailler pour la consolidation de la démocratie au niveau national, régional et mondial.

Promouvoir la répartition équitable des richesses nationales en vue d’améliorer les conditions de vie des populations ; et renforcer l’entreprenariat agricole chez la jeunesse, sont entre autres objectifs visés par L’Union panafricaine pour la démocratie et le développement (UPDC).