La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a organisé une conférence de presse le jeudi 18 février 2021 dans les locaux de l’institution à Lomé.

Cette rencontre vise à informer l’opinion nationale du dossier d’appel à candidature lancé depuis le 18 janvier 2021, en vue de l’autorisation, d’installation et d’exploitation de sociétés d’édition de programmes de télévisions par Satellite privées, commerciales ou confessionnelles.

Le premier objectif, vise à décourager  des promoteurs qui ont créé sans autorisation préalable de la  HAAC, des chaines de télévisions satellitaires. Ces promoteurs profitent des possibilités qu’offrent les nouvelles  technologies numériques notamment, l’internet pour créer des chaines de télévisions satellitaires au mépris de la loi.

Le service de Monitoring de la HAAC a recensé plus d’une dizaine de chaines de télévisions qui émettent par satellite à partir du Togo.

La HAAC utilisera  tous les moyens à sa disposition pour mettre fin aux diffusions  illégales des programmes de télévisions par satellite à partir du territoire nationale après la publication des résultats de l’appel à candidature décidé  depuis le lundi 15 février 2021 d’apporter quelques modifications au Dossier d’Appel d’Offre (DAO) :

1-La suppression sur la fiche technique de la liaison par internet qui devait se faire par un  Fournisseur d’Accès Internet (FAI) de même  que l’annexe 3 du DAO relatif à son engagement ;

2-La prorogation de la date limite du dépôt au siège de la HAAC des soumissions désormais fixée au 11 mars 2021 à 09H00 au lieu du 04 mars 2021 à 09H00.

La conférence de presse a été  animée par Monsieur Lalle KANAKE, Président du comité contrôle et évaluation technologique à la HAAC.