Un atelier de sensibilisation et de formation des acteurs locaux du Togo sur le « PROJET 69 – INSTASUR » : Renforcement de la réglementation dans les installations chimiques à haut risques et réduction des risques dans les pays de la façade Atlantique africaine, s’est tenu le mardi 9 février 2021 à Lomé.  

La rencontre, une initiative du ministère en charge de l’environnement du Togo, vise à restituer la formation reçue par les experts togolais à RABAT (Maroc) dans le cadre dudit projet.

A cet atelier, les participants ont été outillés sur les bonnes pratiques de la maitrise et de la connaissance des propriétés intrinsèques de ces produits. Selon l’Honorable N’Ladon NADJO, expert formateur, il est question de mettre à contribution les acteurs locaux dans la veille liée à la conservation et à la manipulation des produits chimiques à haut risques,

L’atelier de Lomé est la suite d’une série organisée du 10 au 29 décembre 2020 dans les régions notamment Savanes, Kara, centrale et plateaux.

Les rencontres se situent dans le cadre de la gestion des risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimique (NRBC) de l’initiative des Centre d’excellence de l’Union européenne.

Le « PROJET 69 – INSTASUR » vient à point nommé pour aider le Togo à mieux s’organiser pour prévoir et atténuer les risques NRBC à travers la mise à jour de la réglementation nationale dans les installations chimiques à haut risque afin de se mettre en phase avec les réglementations internationales.