Soutenir la promotion d’un entreprenariat moderne et innovent, c’est la vision que poursuit l’initiative “Tremplin start-up UEMOA”. Un projet de la Commission de l’Union économique monétaire ouest africaine (UEMOA) à travers les chambres consulaires pour la sous région ouest africaine. Au Togo c’est la Chambre de commerce et de l’industrie (CCIT), le point focal.

La première édition du concours a récompensé des lauréats au cours d’une cérémonie solennelle de remise de prix organisée le mercredi 30 décembre 2020 à la (CCIT) à Lomé.

Cinq (05) meilleurs start-up l’UEMOA ont reçu des prix d’excellence allant de 10 à 14 millions de FCFA.

Le Togo s’est vu honorer à travers l’entreprise ALCOFORD CORPORATION, dont son projet a été sélectionné 2ème meilleur des cinq de la sous-région. C’est son directeur général M. Plastid HOGLONOU qui a reçu un chèque de 13 millions de Francs CFA avec un trophée honorifique. 

Vingt quatre (24)  prix d’encouragement de 5 millions chacun ont été décernés dans les 8 Etats membres de l’union dont trois (03) prix par pays.

Les primes d’encouragement dont 05 excellence de 2 millions chacun et 24 d’encouragement de 01 million chacun, ont été décernés aux structures d’accompagnement.  

Pour cette catégorie de prime structures d’accompagnement, FAIEJ au Togo, a reçu trois primes d’une valeur  de 1 million chacune. 

L’initiative “Tremplin start-up UEMOA” vise à insuffler une dynamique de compétition sous régionale pour la promotion de l’entreprise. Une manière de stimuler les structures de promotion de l’entreprise pour l’accompagnement des start-up dans les secteurs innovants, stratégiques et à fort potentiel de développement. 

A terme, il est question de promouvoir dans les Etats membres de l’UEMOA des start-up innovants et compétitifs.

«L’économie verte »  a été le thème retenu comme secteur cible pour cette première édition. Des projets novateurs ont été soumis par les lauréats.

Le Ministre Kodjo ADEDZE, du commerce, de l’industrie et de la consommation locale du Togo, saluant l’initiative de la commission de l’UEMOA, a indiqué sa parfaite cohérence avec le PND au Togo. Elle vient selon lui appuyer les efforts du gouvernement en faveur des start-up (jeunes entreprises) innovants de l’Union.