Les enseignants chercheurs, partenaires et autres acteurs intervenant dans le système de l’enseignement supérieur et de la recherche au Togo, sont en atelier de validation finale de la Politique Nationale de la Recherche et de l’Innovation (PNRI 2020-2030).

Les travaux de la rencontre placée sous le thème «la recherche et l’innovation au service du Plan National de Développement (PND)», ont été ouverts le mardi 22 décembre 2020 à Lomé par le Professeur Ihou WATEBA, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche du Togo. Son collègue Professeur Dodzi KOKOROKO, ministre en charge des Enseignements Primaire et Secondaire, et  président de l’Université de Lomé, était présent.

Deux jours pour les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche de revisiter le document de la PNRI 2020-2030, l’améliorer en vue de sa validation.

Le document repose sur cinq (05) principes directeurs notamment la recevabilité, l’expérience, la liberté, l’éthique professionnelle, la responsabilité des institutions et acteurs de la recherche et l’équité. Il se veut un instrument de planification, de programmation et de coordination de la mise en œuvre des programmes et projets de recherche au Togo.

Il s’agit d’une réforme du secteur de la recherche, avec des orientations claires. Elle contribue significativement à l’amélioration des rendements et de la productivité dans tous les domaines de la vie nationale, pour une croissance économique durable et inclusive.

L’heure est à redéfinir le statut de l’enseignant chercheur au Togo, selon le Ministre Ihou.  C’est un atelier très important dont les conclusions permettront d’offrir aux vrais chercheurs des vrais outils pour valoriser désormais les résultats de leurs recherches. Ainsi il s’agira à terme de redonner aux universités du Togo, leur noblesse de l’enseignement et de la recherche, a ajouté le ministre.

Les chercheurs au Togo pourraient donc se frotter les mains. Une fois la Politique nationale de la recherche et de l’innovation (PNRI 2020-2030) validée, sa mise en œuvre devra leur permettre de parvenir à des articles scientifiques issus des fruits de leurs recherches.

Le document va également hisser le Togo au rang de pays à revenu intermédiaire (PRI) ou pays émergeant conformément aux ambitions du Plan National de Développement (PND) et celle formulées dans le cadre du plan stratégique gouvernemental « PLAN TOGO 2025 ».