Le ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières en collaboration avec l’Organisation des nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) organise du 10 au 11 décembre 2020 à Lomé, un atelier national de valorisation du programme national de gestion durable des Produits Forestiers Non Ligneux (PFNL) au Togo et des guides techniques de production et de transformation du Karité, Néré et Moringa.

Cette rencontre qui regroupe plus d’une trentaine d’acteurs venant des régions des plateaux et de la  maritime, vise à valider le programme national de valorisation des produits forestiers non ligneux au Togo et les guides de production et de transformation du néré, karité et moringa.

Afin d’éviter la propagation de COVID-19 et le respect des mesures barrières éditées par le gouvernement togolais. Cet atelier national se déroule en deux phases  à Lomé et à kara. 

Pour la directrice des ressources forestières, madame Amah ATUTONU, ces guides techniques, permettront aux acteurs du sous-secteur de proposer aux consommateurs des produits de bonne qualité grâce à une maîtrise et application de meilleures pratiques de transformation et de conditionnement des produits.

Selon M. Djiwa OYETOUNDE, chargé du bureau de la FAO-Togo,  la valorisation de PFNL nécessite le concours de tous, donc l’analyse et enrichissement des guides techniques de production et de transformation du néré du karité et du moringa est un pas important dans la promotion de la filière.

En ouvrant les travaux de cet atelier, le Dr Kodjo KUDADZE, Directeur du Cabinet du ministère en charge de l’environnement, a réitéré la gratitude du Gouvernement togolais aux partenaires Techniques et Financiers, particulièrement à la FAO, qui accompagnent le Togo dans ses efforts croissants de gestion durable des ressources forestières.  Et a souligné que la mise en œuvre de ces guides techniques de production et de transformation du néré du karité et du moringa, contribuera à l’opérationnalisation des axes statiques 2 et 3 du nouveau plan national de développement 2021-2025.