Une campagne de dissémination du rapport ITIE (Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives) 2017 à l’endroit des membres du comité de pilotage de l’ITIE-Togo est lancée le lundi 30 novembre 2020 à Lomé par le groupe multipartite et le secrétariat technique de l’ITIE-Togo.

Cette première rencontre de l’année et  la première  réunion des membres de ce nouveau mandat est le jour de reprise des activités de l’ITIE qui sont bloquées par la pandémie de Covid-19.

Cette 35ème réunion ordinaire a permis de faire le point de la mise en œuvre de l’ITIE depuis dix ans, les actions réalisées, les résultats obtenus et le renforcement des capacités des organes de l’ITIE Togo prévu.

Pour écouter les conseils de l’expérience et avoir des observations, l’ITIE a souhaité commencer aujourd’hui  avec ce comité de pilotage qui fait le suivi de la mise en œuvre de l’ITIE au Togo.

Ce rendez-vous a permis à monsieur Kokou Didier AGBEMADON, coordonnateur national de l’ITIE de faire le compte-rendu de la 34ème réunion ordinaire et la 13ème réunion extraordinaire de l’année du comté de pilotage. Les entreprises et particulièrement la SNPT ont publié leurs états financiers à travers  ce rapport 2017 a-t-il souligné. A en croire, le coordonnateur, des avancés et des progrès sont faits qu’il y ait la transparence et la gouvernance ouverte  dans le secteur extractif et financier de l’Etat. Dans son développement, il a précisé que les contributions des entreprises de façon globale dans l’économie du pays s’élèvent à 13.187.000.000 de francs CFA.

Selon madame Mawunyo Mila Ami AZIABLE, ministre des Mines et des Energies, présidente du comité de pilotage de l’ITIE, chaque partie prenante doit manifester son engagement à la hauteur des attentes des exigences de la norme ITIE pour la réussite de la mise en œuvre de l’institution. Pour relever le défi de l’engagement du gouvernement, madame le ministre a invité  tous les membres à compter sur l’expérience des anciens, les apports du vice-président, du coordonnateur national et du secrétariat technique. Pour finir madame la présidente du comité de pilotage a promis de lever dans  la mesure du possible tous les obstacles qui puissent entraver la bonne exécution du processus ITIE.