La plateforme multi-acteurs, cadre de concertation entre l’Etat, les Institutions de la République et les organisations de défense des droits de l’homme, a organisé le mercredi 29 janvier 2020 une rencontre à Lomé.

C’est à travers un atelier d’échanges que les membres de ladite plateforme ont fait le bilan des activités de la plateforme multi-acteurs créée pour favoriser le suivi des recommandations du Togo en matière de droits de l’homme.

Pour Marceline MENSAH-PIERUCCI, Directrice générale de la démocratie chargée des droits de l’homme, «la plateforme multi-acteurs est une initiative partagée du Ministère des droits de l’homme avec la société civile pour entrer dans la dynamique de la collaboration ‘’Etat-société civile’’ accompagnée par l’Union Européenne à travers le Programme de Consolidation de l’Etat et du Monde Associatif (Pro-CEMA).

De son côté, MOUSSA-Ba, chef projet Pro-CEMA a exprimé sa joie face à la volonté de l’Etat Togolais à s’engager avec les acteurs de la société civile sur la torture.

La plateforme a été mise en place vers octobre 2018 et a travaillé pendant un an essentiellement sur la problématique des droits de l’homme, les acquis et les perspectives. L’idée est de créer un cadre d’échanges avec la société civile sur la thématique des droits de l’homme.