La Concertation Nationale de la Société Civile (CNSC) a procédé le mercredi 20 novembre 2019 à Lomé, au lancement de sa Mission Citoyenne d’Accompagnement du processus Electoral de 2020 (MCAPE 2020). Ce projet a bénéficié l’appui financier d’OSIWA (Open Society Initiative for West Africa).

Ce projet permettra de former et de déployer les observateurs pour la révision de la liste électorale en suite l’observation des présidentielles  proprement dites. Il s’agira du déploiement de 220 observateurs au piquet et 120 observateurs mobiles. Ces derniers auront pour mission de remonter les informations et les incidents qui  pourront y survenir dans les bureaux de vote.

La CNSC, à travers sa mission, mettra également en place une stratégie d’alerte-riposte qui consistera à déceler des dysfonctionnements et des incidents qui peuvent engendrer un trouble ou une violence.

Selon Franck Koffi KEPOMEY, Directeur exécutif de la CNSC, l’institution a pris toutes les dispositions pour accompagner le processus, même en cas de deuxième tour.

La durée d’exécution de cette Mission citoyenne d’accompagnement électorale est de six mois.