Les fidèles de Mohamed sont en fête le lundi 12 septembre au Togo. Ils célèbrent la Tabaski ou l’Aïd El Kébir encore appelé la fête du mouton.

L’évènement a été marqué à Lomé par la grande prière qui a lieu au Stade de Kégué en présence du Chef du Gouvernement Komi Sélom Klassou, du président de l’Assemblée Nationale Dama Dramani et des autres membres du gouvernement.

Cette prière en deux rakats, c’est-à-dire en deux instants, a été dirigée par l’Imam de la mosquée centrale de Lomé BAKO Abdoubaki. Après la prière, place au sermon, l’Imam a condamné les actes de violence et d’intégrisme religieux. Pour lui, un musulman doit avoir un comportement exemplaire dans sa société.

Le président de l’Union Musulmane du Togo El-Hadj Inoussa Bouraïma a saisi l’occasion pour remercier les autorités togolaises avec à leur tête, le chef de l’Etat pour leur multiple sollicitude à l’endroit des musulmans, avant d’inviter les fidèles d’Allah à apporter leur contribution à la réussite du sommet extraordinaire de l’Union Africaine sur la sécurité, la sûreté maritime et le développement.

L’Imam BAKO Abdoubaki a ensuite donné le ton de l’immolation des bêtes. Il a égorgé au vu et au su de tous les fidèles qui ont fait le déplacement du stade de Kégué. La fête se poursuit par la réjouissance dans les quartiers.