Une centaine de jeunes venu de quinze pays de la CEDEAO sont en réflexion du 06 au 08 septembre 2016 à Lomé, une initiative du sommet des jeunes d’Afrique de l’ouest.

Cette rencontre va permettre de sensibiliser les opinions sur les méfaits des migrations clandestines, de former et d’échanger avec eux pour les amener à réaliser qu’ils peuvent construire des communautés modèles où il y a plus à gagner dans entrepreneuriat, l’auto-emploi et le volontariat que dans les courses vers l’Europe à bord des embarcations de fortune, à prix d’or et au péril de leur vie. Pendant ces trois jours, ils vont mener des discutions sur l’auto-emploi, entrepreneuriat et le volontariat.

Pour ATTISSOGBE Elom, président du ‘’sommet des jeunes d’Afrique de l’ouest’’ TOGO 2016, l’accès à l’emploi et à la formation professionnelle, entrepreneuriat sont autant de défis que doit relever la jeunesse africaine et qui appelle à des solutions de terrain afin de palier à ce fléau  de migration qui a tué plus de 20 mille africains ces quinze dernières années.