La communauté internationale célèbre le vendredi 12 août, la journée internationale de la jeunesse. Cette célébration a donné l’occasion à la 10ème édition de ‘’jeudi j’ose’’ une plate forme du Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ) le jeudi 11 août 2016, pour entretenir les jeunes entrepreneurs togolais sur l’entrepreneuriat des jeunes comme vecteurs de la réalisation des objectifs pour le Développement Durable ODD.

‘’Jeudi j’ose’’ qui s’est tenu à la veille de la journée internationale de la jeunesse a été une rencontre spéciale.  A la place des traditionnels discours, c’est plutôt un panel de discussions franches qui a eu lieu pour éclairer les jeunes entrepreneurs sur les différentes opportunités qu’offre le gouvernement dans l’appui des jeunes diplômés togolais notamment le FAIEJ, pour les accompagner à réaliser leurs rêves.

Monsieur Joseph ANALLA, directeur de l’Emploi des Jeunes l’un des  Panélistes a exhorté les jeunes entrepreneurs à plus embrasser des projets de recyclage des déchets environnementaux afin de parvenir à une production et à une consommation durable.

Depuis 4 ans, le FAIEJ accompagne les jeunes et justement plusieurs s’illustrent déjà dans la production à base locale et surtout dans la récupération des déchets environnementaux, comme TENU Abra, jeune entrepreneur.

Les  jeunes ont écouté avec attention les conseils et témoignages de leurs aînés,  jeunes entrepreneurs qui ont déjà entrepris  avec le soutien de FAIEJ et qui sont aujourd’hui des chefs d’entreprises employant plusieurs autres jeunes.

Pour Mme Sahouda Gbadamassi-Mivédor, directrice générale du FAIEJ, cette rencontre vise à développer l’esprit d’entreprise chez les jeunes porteurs de projets en vue de l’émergence d’une jeune classe promoteur de PME et PMI. C’est aussi l’occasion pour elle de les assurer une formation de qualité sur les fondamentaux du processus de création d’entreprise et d’élaboration de plan d’affaires.

Les débats qui s’en sont suivis ont permis aux jeunes qui s’essaient déjà sur le terrain, de relever les difficultés rencontrées et de poser des doléances afin de mieux être aidés. ‘’Jeudi j’ose’’ a été également marqué par l’exposition des produits locaux naturels et fabriqués par les jeunes togolais et un concours jeux doté de prix.