Une quarantaines d’officiers et de secrétaires généraux des ministères renforcent leurs capacités en matière de médiation, prévention de conflits, négociation, communication et  de leadership dans un processus de réconciliation du 25 au 27 juillet 2016 à Lomé.

Les participants vont suivre différentes communications ; entre autres  les conflits, galerie des symboles, la prévention des conflits et droit administratif, l’intelligence émotionnelle et négociation des conflits, les nouvelles tendances de la justice administrative.

Les travaux devront permettre d’établir des mécanismes pour renforcer la cohésion sociale et la relation de confiance entre les individus, les communautés.

Cet atelier s’inscrit dans la droite ligne de l’appui du Système des Nations Unies (SINU) et du PNUD à la consolidation et au renforcement d’une infrastructure durable de paix au Togo.

Elle vise à soutenir les acteurs nationaux et locaux dans la mise en place d’une infrastructure de paix en termes de développement des capacités endogènes stratégiques pour une communication et un leadership constructif, qui sont essentiels pour assurer une plus grande participation de tous dans  la prévention des conflits et le dialogue sociopolitique.

Notons que ce renforcement de capacités est la dernière étape, car il a débuté le 11 juillet passé à Notsé et à Sokodé.