Les experts de la convention d’Abidjan sur la Gestion Intégrée des Zones Côtières en Afrique de l’Ouest, du Centre et du Sud (GIZC), tiennent le mardi 24 mai 2016 à Lomé (Togo) leur deuxième panel après celui d’Accra tenu en juin 2015.

La rencontre de Lomé permettra aux experts des 22 pays d’élaborer un document additionnel contraignant pour une protection efficace des zones marines et côtières.

La convention d’Abidjan, qui est un cadre des 22 pays membres, vise à renforcer des capacités nationales pour la protection des ressources marines, de coordination et de coopération par l’établissement d’un outil d’action régional efficace.

Le présent atelier qui fait suite à celui d’Accra permettra aux experts de revisiter et valider des projets de textes élaborés à Accra, en vue de l’adoption d’un protocole additionnel à la convention d’Abidjan.

Pour soulemane Abdel-Ganiou, le Togo a enregistré déjà des avancées significatives dans la protection et la mise en valeur de ses ressources marines et côtières.

notons que la convention d’Abidjan a été adoptée en 1981 en côte d’Ivoire par les pays côtiers de l’Afrique Occidentale, Centrale et Australe.