Une journée d’échange et de travail a eu lieu entre le ministre Nicoué BROOHM de l’enseignement supérieur et de la recherche, les présidents des universités du Togo, les professeurs et le directeur général du Bureau régional Afrique de l’ouest de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), le mercredi 18 mai 2016 à l’auditorium de l’université de Lomé.

Ils vont pendant deux jours échanger sur la réforme de la gouvernance du système Licence-Master-Doctorat (LMD) dans les universités publiques du Togo.

Selon Jemaiel BEN BRAHIM directeur régional d’AUF, étant donné que l’AUF regroupe plusieurs centaines d’universités  le monde, elle a le devoir de répondre à l’invitation du gouvernement togolais et d’apporter toute son assistance pour la bonne gouvernance du système.

Pour le ministre Nicoué BROOHM, depuis huit ans, le Togo a mis en œuvre le système LMD dans les universités publiques du Togo, cependant on constate que plusieurs difficultés sont liées à ce système, c’est donc pour renforcer la gouvernance universitaire et améliorer le système que le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche a organisé ces journées afin de revisiter les problèmes auxquels sont confrontés nos universités et trouver des solutions pour une meilleur professionnalisation de la formation.