Le président de la République, Faure GNASSINGBE, a procédé le dimanche 24 avril, au lancement officiel du Projet d’appui à l’Employabilité et l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEIJ-SP) et du programme assurance du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) à la Blue zone de Cacaveli.

AEIJ-SP est un projet du ministère chargé de l’emploi des jeunes avec pour objectif de contribuer à créer les conditions d’une croissance économique plus inclusive à travers le renforcement de l’employabilité des jeunes  et la promotion de l’entrepreneuriat dans les secteurs porteurs.

Le coût du projet est estimé à environ 12 milliards FCFA apportés par la Banque Africaine de Développement (BAD) et l’Etat togolais et cible les petites et moyennes entreprises structurantes établies, les jeunes entrepreneurs et jeunes formés dans les centres de formation professionnelle appuyés par le projet, les instituteurs/éleveurs, les femmes issues des villages ruraux et vulnérables, les institutions financières et les institutions de microfinance ainsi que les centres de formation.

Quant  au   programme Assurance du FNFI, il s’agit d’une solution assurancielle pour les  populations, bénéficiaires des produits du FNFI pour garantir la pérennité des activités de ces derniers en cas de survenance d’événements malheureux.

Ce programme contient trois volets notamment, une garantie Accident/Décès accidentel qui permet une protection contre les impayés en cas de survenance d’accidents de la vie aux conséquences dramatiques, une couverture multirisque professionnelle afin d’assurer la pérennité de leurs activités génératrices de revenus. Ainsi, en cas d’incendie, une indemnisation de 50 % du crédit restant est octroyée au bénéficiaire, afin de lui permettre de reprendre son activité et une couverture santé afin de permettre les soins primaires en cas de maladie.

Plusieurs membres du gouvernement, le représentant résident de la BAD, partenaire technique et financier du PAEIJ-SP, la Directrice générale de SUNU assurance prestataire du programme assurance et de nombreuses personnalités politiques, administratives et religieuses ainsi qu’une foule  immense ont pris part à cette cérémonie.

Le  PAEIJ-SP et le programme assurance du FNFI visent à améliorer les conditions de vie des populations vulnérables à travers des initiatives visant l’inclusion économique de tous togolais et leur contribution à l’économie nationale, clé de voûte du mandat social du chef de l’Etat.