Un atelier d’appropriation et de validation du rapport d’étude sur l’impact de l’intégration des questions du genre dans les processus politiques du droit à l’alimentation s’est tenu le mercredi 06 avril 2016 à Lomé.

La rencontre va permettre à tous les acteurs togolais et sénégalais impliqués de s’imprégner  du contenu de cette étude lors de sa mise en œuvre avant la validation du document.

Selon M. DJIWA Ayétoundé, chargé de programme à la FAO, l’étude révèle que des avancées ont été réalisées en matière de l’intégration du genre dans les projets de développement et de lutte contre la faim, mais des efforts restent à faire.

Pour Antonio ISAAC MONTEIRO, représentant de la FAO au Togo, Il s’agit de revoir les résultats du rapport et de s’approprier le contenu.

Le Sénégal et le Togo sont les deux pays pilotes de ce projet.