Les responsables de l’association Femmes et Environnement ont offert aux détenues de la prison civile de Lomé un lot de vivre et non vivre qui a été réceptionné par le régisseur du centre pénitencier, le 7 mars 2016.

Ces femmes sont venues chez leurs sœurs emprisonnées pour les sensibiliser, les entretenir sur la nécessité de rendre leur environnement de vie sain puis les évangéliser.

L’initiative de cette association s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme de chaque 8 mars.