Les cadres de l’enseignement technique et de la formation professionnelle des pays de l’UEMOA dont le Togo, veulent rendre les jeunes compétitifs sur le marché du travail. Ils échangent leurs expériences en matière de formation professionnelle par apprentissage de type dual coopératif, le mardi 16 février 2016 à Lomé.

Cet atelier de 4 jours qui regroupe : le Benin, le Burkina-Faso, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo a pour objectif de mettre en place une plateforme d’échange des curricula, programmes et outils de formation entre les six (06).

La jeunesse des pays de l’UEMOA, notamment celle du Togo est confrontée au problème de chômage. C’est dans le souci de faire face à ce fléau que ce nouveau type de formation qu’est le système dual de type coopératif a été choisi. Celui-ci offre selon Aboubacar SAWADOGO, consultant international un grand avantage.

Selon Georges Kwawu AÏDAM, ministre délégué auprès du ministre des enseignants primaire et secondaire chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, cette mutualisation va permettre la mobilité professionnelle et la mise en commun des outils de formation.