La section togolaise d’Amnesty International renforce la capacité de trente défenseurs des droits humains à travailler efficacement et stratégiquement avec les organes des Nations Unies, et en particulier à travers l’Examen Périodique Universel (EPU).
Cette formation va permettre aux participants d’améliorer leur faculté à utiliser l’EPU pour poursuivre leurs objectifs en matière de défense des droits humains, de rédiger des soumissions sur la situation des droits humains au Togo dans le cadre de l’EPU et de préparer un calendrier rudimentaire d’activités de campagne au Togo au sujet de l’EPU.
Cet atelier de formation de la société civile pour l’élaboration des rapports alternatifs à l’EPU se déroule du 15 au 19 février 2016 à Lomé et est assuré par les représentants du bureau Afrique francophone d’Amnesty International.