Après la dernière session du concours d’agrégation de la sous-région, les candidats togolais ont fait leur retour le jeudi 12 novembre 2020, ils étaient au total sept (07) enseignants chercheurs agrégés.

En effet neuf (09) candidats au total étaient présentés par notre pays le TOGO dont huit (08) à Lomé et un (01) à Kara. Le TOGO par son dynamisme et sa rigueur dans le travail est sorti tête haute avec sept (07) candidats accrédités. Ce qui représente pratiquement 80% de taux de réussite. Il est aussi à noter que le TOGO a obtenu la première place dans la sous-région.

Le professeur DAMOROU Jean Marie, le coach principal des candidats présentés aux concours tiens a souligné que les candidats qui n’ont pas réussi à obtenir l’agrégation ne le déméritaient pas compte tenue de leurs compétences. Réussir un concours dépend à 90% de la compétence et 10% de chance.

L’agrégation étant l’équivalent d’un BAC + 18, nécessite aussi beaucoup de moyens financiers. Ils sont devenus donc très utiles au TOGO parce qu’il y a des facultés qui n’avaient pas d’enseignants chercheurs ni d’encadreurs. Ce qui avait comme conséquence la recherche des enseignants depuis l’extérieur, donc beaucoup de dépenses. Le silence n’est pas donc passé sur le fait qu’on a un premier chirurgien-dentiste sur l’étendue de notre territoire. La candidate DOSSIM Sika, maître de conférences agrégée de Bactériologie virologie, leader du concours dans la sous-région, a remercié toutes les autorités ministérielles pour cette innovation et leurs présences depuis le début jusqu’à la fin. Elle remercie aussi le soutien de tout le monde, famille et proches qui ont été toujours présent pour l’obtention de ce titre.