Le Forum national des jeunes filles leaders, première édition, s’est tenu le samedi 07 novembre 2020 à l’auditorium de l’Université de Lomé, sous la présidence de Son excellence Madame Yawa Djigbodi TSEGAN, Présidente de l’Assemblée nationale togolaise. L’importance et le rôle de la femme dans les instances de gouvernance et de prise de décision étaient au centre des discussions.

La rencontre, une initiative de l’association Cœur solidaire se situe dans le cadre de son projet intitulé « L’excellence au féminin : Jeunes filles leaders» ; avec l’appui technique et financier de l’Union européenne à travers le Pro-CEMA (Programme de consolidation de l’Etat et du monde associatif).  

Le forum placé sous le thème «L’excellence au féminin» a réuni plus de trois (300) jeunes filles formées dans le cadre du projet, et d’autres intéressées.

C’est une rencontre de partage d’expériences avec les femmes modèles engagées dans la vie sociopolitique et économique, ayant occupé des postes de responsabilités.

Il s’est agi de décomplexer la jeune fille en lui offrant l’opportunité de s’identifier à ces femmes leaders de grande renommée; de renforcer les liens entre les jeunes filles leaders en favorisant la création de réseaux et le développement de la solidarité féminine, pour relever les défis auxquels les femmes sont confrontées.  

Plusieurs communications ont été présentées à ce forum notamment défis et opportunités pour l’égalité genre et l’autonomisation des filles présenté par la ministre Adjovi Lonlongno APEDO-ANAKOMA en charge de la promotion de la femme au Togo ; question d’éducation, défis et valeurs à promouvoir pour le leadership féminin par Me Molgah KADJAKA-ABOUGNIMA ; savoir saisir les opportunités par la formation permanente par Mme Christine MENSAH-ATOEMNE et décomplexer la jeune fille : développement personnel et conseils pratique par Mme Olatokounbo IGE.

Toutes ces communications ont été introduites par celle présentée par Mme Yawa Djigbodi TSEGAN, Présidente de l’Assemblée nationale togolaise, sur le leadership féminin dans la gouvernance de l’Etat.

Pour la présidente, c’est possible de « changer l’image de la femme, …il faut se battre par le travail, l’audace et la persévérance. Rien ne sera donné sur un plateau d’argent »…il faut repousser les limites de l’environnement », a-t-elle ajouté à l’endroit des jeunes filles.

Le rencontre a accueilli plusieurs personnalités dont les ambassadeurs de France Mme Jocelyne CABALLERO, et de l’Union européenne Joaquín VILALLONGA, au Togo.