Organisation pour l’Alimentation et le Développement Local (OADEL) a organisé le mardi 28 octobre 2020 à Lomé un atelier d’échange avec les élus locaux des communes du Golfe, d’Agoè, du Zio et de la Binah sur le thème « Souveraineté alimentaire et commande publique des produits alimentaires locaux »

L’objectif cette rencontre des élus locaux est d’amener les communes à prendre en compte dans leurs politiques d’achat, la commande publique des produits alimentaires locaux.

Au cours de cet atelier les participants ont pris des engagements notamment  la sensibiliser de la population sur le bien être de mets locaux, l’organisation d’une foire de promotion des produits locaux, la réalisation d’un répertoire des produits locaux avec les CVD/CDQ, la mise en place d’une boutique  de vente des produits locaux.

Pour monsieur Tata Yawo AMETOENYENOU, directeur exécutif de l’OADEL, les communes sont des démembrements de l’Etat et les conseils municipaux peuvent être intéressés à consommer le produit local. Il a également ajouté que ces communes ne peuvent pas aller vers la consommation locale si elles ne comprennent pas le bien-fondé des produits locaux. Selon le directeur exécutif ce n’est pas cohérent que les conseillers municipaux se procurent des produits importés et   collectent au même moment des taxes et des impôts auprès des acteurs économiques et des  entreprises qui produisent des aliments du terroir.