Un séminaire national de renforcement des capacités des membres de l’Union des professionnels agréés en douanes (UPRAD-Togo) a été ouvert le mardi 27 octobre 2020 à Lomé. La rencontre est organisée sous le parrainage du Ministère du commerce, de l’industrie et de la promotion de la consommation locale du Togo.

L’atelier est placé sous le thème « Mise en œuvre de l’AFE au Togo : Enjeux et perspectives pour le commissionnaire en douane agréé ». Durant trois (03) jours, des professionnels en douane seront outillés sur la mise en œuvre de cet instrument international de facilitation douanière. 

La mise en œuvre de l’Accord sur la facilitation des échanges (AFE) nécessite une démarche participative et inclusive de tous les acteurs à différents niveaux. Elle permet aux opérateurs économiques dont les commissionnaires en douane agréés de contribuer pleinement aux économies d’échelle.

Cet outil vise à accélérer le mouvement, la mainlevée et le dédouanement des marchandises y compris celles en transit.

Le Togo veut donc maximiser son économie à travers l’AFE en mettant à contribution les commissaires en douane agréés.

A long terme il s’agira principalement de faire du Togo une nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable.

Au cours de ce séminaire, plusieurs exposés sur des thématiques comme la consultation, les décisions anticipées et la liberté de transit seront faits.

L’Accord sur la facilitation des échanges (AFE) est entré en vigueur le 22 février 2017. Il ne s’applique qu’aux Membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) qui l’ont signé.

L’AFE établit une série de mesures pour la circulation rapide des marchandises à travers les frontières.