L’entrepreneuriat des jeunes est l’un des programmes définis pour la réussite du Plan national de développement (PND) au Togo. Le Fonds d’appui à l’initiative entrepreneuriale des jeunes (FAIEJ),  organise sur une semaine un atelier de formation des formateurs  en coaching d’affaires à l’intention d’une trentaine de jeunes entrepreneurs togolais.

Il s’agit pour le fonds de disposer d’une base d’entreprises de jeunes citoyennes et responsables au Togo. Les travaux de la rencontre ont été ouverts le mercredi 06 octobre 2020 à Lomé par la directrice  générale du FAIEJ, Sahouda GBADAMASSI-MIVEDOR.  

Cette formation constitue la première phase d’une série que le Programme nations unies pour le développement (PNUD) appuie techniquement et financièrement. Elle intègre les techniques  internationales du coaching.

Selon le formateur, M. Paul VIANOU, consultant international, le coach permet à l’entrepreneur de développer ses visions, les différents éléments qui permettent de mesurer la progression de l’entreprise, ses stratégies et actions concrètes à poser pour sa réussite.

Il sera question de donner aux participants des outils internationaux pour s’adapter aux nationaux et susciter en eux des capacités à réfléchir, prendre des décisions et agir afin de jouer leur partition dans la croissance économique au Togo, a indiqué la directrice du FAIEJ Mme GBADAMASSI à l’ouverture de la rencontre. Elle a par ailleurs invité les participants à mettre du sérieux pour profiter des différents modules.  

Sept (07) modules sont prévus pour cette session; le coaching qu’est ce que c’est ? le contexte d’intervention du coach et son plan d’accompagnement, les modèles d’affaires du coach pour l’entreprise, le métier de coach et son accompagnement général.