Le ministre togolais de la santé et de l’hygiène publique, Prof Moustafa Mijiyawa et la Représentante résidente de l’OMS  au Togo, Dr Fatoumata Diallo ont rendu publique la déclaration du Togo par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en tant que premier pays africain à avoir éliminé la maladie du sommeil. C’était le lundi 24 août 2020 à travers un point de presse organisé à Lomé.

La bonne nouvelle pour le Togo de la part de l’OMS, le pays a éradiqué la Trypanosomiase Humaine Africaine (THA) ou maladie du sommeil sur son territoire national. La rencontre a regroupé un parterre de personnalités du corps médical et des hommes de medias. Les participants ont suivi avec une grande attention la déclaration de l’OMS pour le Togo sur cette maladie.

Dans sa lettre du 22juin 2020, adressée au Togo depuis son siège à Genève,  l’OMS stipule que la Trypanosomiase Humaine Africaine (THA) ou maladie du sommeil, maladie tropicale négligée, a été éliminée au Togo. C’est sa représentante résidente au Togo, Dr Fatoumata Diallo qui a fait la lecture de cette note officiellement.  Selon elle, « l’OMS a récemment indiqué que le Togo a satisfait aux critères d’élimination de ladite maladie comme problème de santé publique ».

Le gouvernement togolais s’engage à soutenir le plan post-validation de l’élimination de la THA en tant que problème de santé publique en vue de la vérification de l’arrêt de la transmission à l’horizon 2030 prévu dans la feuille de route de l’OMS.

La Trypanosomiase Humaine Africaine (THA), de la forme ouest-africaine est transmise lors de piqûres de mouches tsé-tsé ou glossines. Elle est connue au Togo depuis le XIXème siècle et  fait partie des 11 maladies tropicales négligées (MTN) considérées comme prioritaires par le ministère de la santé du Togo. Endémique dans les pays d’Afrique noire, la THA est une affection redoutable, invalidante, difficilement curable et conduisant toujours à la mort si elle n’est pas adéquatement traitée.