Le Groupe de réflexion et d’action Femme, Démocratie et Développement (GF2D) a organisé une journée d’échange sur le nouveau code des personnes et de la famille avec les officiers d’état civil en charge du mariage et la société civile, le 24 Juin 2016 à Lomé.

Les participants ont suivi un exposé sur la présentation du projet de guide de l’officier de l’état civil en matière de mariage au regard du code des personnes et de la famille. A cet effet, les officiers d’état civil ont partagé leur expérience avec la société civile.

Ces échanges ont permis d’informer et de former les participants sur les nouvelles dispositions du code, lever les équivoques et faciliter leur mise en œuvre.

Rappelons que, le Togo s’est inscrit dans un processus d’amélioration de ses textes juridiques. C’est ainsi qu’il a été procédé en 2012 et en 2014 à des réformes successives du Code des Personnes et de la Famille (CPF).

Les dispositions notamment sur le mariage, le divorce, et les successions ont été révisées dans le but de promouvoir des relations égalitaires entre les femmes et les hommes. Ces réformes ont permis d’éliminer un certain nombre de dispositions discriminatoires du cadre juridique.