Les fidèles musulmans de Lomé ont été entretenus sur la « cohabitation entre musulmans et non-musulmans pour la préservation de la paix et du climat social », au cours d’une conférence « islamique et sociale », animée par l’imam ivoirien Fofana Adam, le dimanche 13 mars à Lomé.

Cette rencontre, à l’actif de l’Association pour le Saint Coran et le Développement (ASCD), a pour objectif d’amener les musulmans à connaître davantage l’Islam, à découvrir le parallélisme entre l’Islam et le groupe Boko Haram, à collaborer avec les non-musulmans. Il s’agit aussi de renforcer le dialogue inter-religieux, en vue de la préservation de la paix dans le monde et en particulier au Togo.

Selon l’orateur, les violences perpétrées de par le monde sont l’œuvre de groupe de personnes ayant mal compris et interprété l’Islam, qui n’est autre qu’une religion du social, de paix, de soumission et d’obéissance aux préceptes d’Allah. Pour l’Imam Fofana, la cohabitation chez le musulman suppose vivre ensemble avec les autres religions, basé sur l’amour et la fraternité ainsi que sur le respect des lois qui régissent le cadre de vie. Il a aussi laissé entendre que le social évoque pour un musulman l’entraide et le service rendu aux autres quelle que soient leur confession religieuse. L’exposant a également fait comprendre que le « Djihad » est un concept islamique et constitue un système de défense et non celui d’attaque comme l’exerce « des groupes présupposés musulmans ».

L’intervenant a ajouté que pour une cohabitation pacifique entre musulmans et non musulmans, l’Islam a fait des propositions de vertus telles que le respect de la liberté et du droit d’autrui, la tolérance, le dialogue et la sensibilisation des fidèles sur la nécessité et les bienfaits de la paix. Il a conclu son exposé en invitant tous les fidèles musulmans à la culture du pardon mutuel.

L’Association pour le Saint Coran et le Développement (ASCD) intervient dans plusieurs domaines, entre autres, l’éducation, l’humanitaire, l’agriculture et la formation professionnelle.