Les ministres en charge de la sécurité, du tourisme et de l’urbanisme ont eu une séance de travail avec les responsables d’hôtels sur la sécurité au sein de leurs établissements, le mardi 23 février 2016 à l’ancien cabinet du ministère du tourisme.

Chaque client doit présenter son passeport ou une pièce d’identité dont une copie sera conservée par la direction de l’établissement pour d’éventuel besoin de contrôle. Les véhicules et les bagages devront être inspectés à leur arrivée.

« Il n’y a pas de menace, mais soyons vigilants pour ne pas être surpris. Vous devez vous équiper en appareils de sécurité pour mieux protéger vos clients et pour nous faciliter la tâche », a déclaré aux responsables d’hôtels Yark Damehame, ministre de la sécurité.

L’enregistrement des arrivées est une obligation depuis de nombreuses années, mais certains hôtels ne respectent pas cette mesure, a regretté Bernadette Legzim-Balouki, la ministre du tourisme, qui a brandi la menace de sanctions contre les réfractaires.